L’Argentine veut restructurer sa dette

le 30/08/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Face à l'instabilité du peso après les élections primaires remportées par le mouvement péroniste, Buenos Aires demande le rééchelonnement de sa dette.

Le peso a perdu 22% contre le dollar depuis les élections primaires du 11 août qui ont donné une marge d’avance de 15 points au péroniste de centre gauche, Alberto Fernandez, à l’approche des présidentielles du 27 octobre. Une défaite écrasante du président libéral Mauricio Macri et une chute de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi