MIF 2 n’a pas d’effets si dramatiques sur le financement de la recherche

le 08/08/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La deuxième étude de Liquidnet sur le sujet aboutit à des conclusions plutôt positives sur la réglementation.

frais de recherche
Les sociétés de gestion ont d’abord internalisé la recherche comme une charge puis en ont diminué le budget. 
(Crédit Fotolia.)
La deuxième étude de Liquidnet sur l’obligation de séparer le financement de l’exécution et le financement de la recherche (unbundling) aboutit à des conclusions plutôt positives sur la réglementation MIF 2 introduite en janvier 2018. Premièrement, ce sont désormais 58% des acteurs buy-side (sur...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi