La Turquie fait tanguer sa devise

le 08/07/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le président turc Recep Tayyip Erdogan
(crédit UE/PE.)

La livre turque abandonnait lundi jusqu'à 2,7% face au dollar, après l'annonce surprise du limogeage du gouverneur de la banque centrale ce week-end. Recep Tayyip Erdogan s'est séparé de Murat Cetinkaya, qui laisse sa place à son adjoint Murat Uysal, selon un décret publié samedi. Le président turc était en désaccord avec la politique monétaire jugée à ses yeux trop rigide du banquier central, estimant «inacceptable» le taux directeur de 24 % depuis septembre. Le mandat de Murat Cetinkaya devait prendre fin en avril 2020.

Cette remise en cause de l’indépendance de la banque centrale turque, objet de critiques récurrentes de la part de Recep Tayyip Erdogan, a déstabilisé les marchés et laisse craindre des turbulences identiques à celles qui avait provoqué un plongeon de la devise au mois d'août 2018.

Le départ de Murat Cetinkaya est d'autant plus malvenu que la Turquie avait placé la semaine dernière 2,25 milliards d'obligations libellées en dollars. BNP Paribas, Citigroup et HSBC ont dirigé l'opération.

Sur le même sujet

A lire aussi