Les banques centrales adoptent l’une après l’autre un ton plus accommodant

le 26/04/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Banque de Suède, comme celle du Canada, repousse la perspective d'une hausse des taux. Au Japon, aucun tour de vis n'est attendu d'ici au printemps 2020.

Une à une, les banques centrales des pays développés repoussent la perspective d’un resserrement monétaire. La Banque de Suède a été jeudi la dernière en date à décaler sa prochaine hausse des taux. Elle prévoyait à l’origine de relever son taux repo, aujourd’hui à -0,25%, au second semestre 2019...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi