L’accord sur le Brexit est une nouvelle fois rejeté

le 29/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Première ministre britannique Theresa May.
(Crédit European Union.)

A la Chambre des Communes, l'accord négocié par le premier ministre Theresa May et l'Union européenne a été rejeté une troisième fois vendredi après-midi par 344 députés, 286 ayant voté pour. La livre a baissé de 0,5%face au dollar avant de rattraper ses pertes.

Ce rejet massif, après deux vaines tentatives menées par Theresa May ces dernières semaines, ont rapproché la Grande-Bretagne d'un scénario de sortie sans accord de l'Union européenne, ou peut-être de la possibilité d'un report de plus longue durée de la date de départ.

Initialement, le Brexit devait intervenir ce vendredi 29 mars à minuit, mais en raison du chaos politique au Royaume-Uni, il avait été convenu avec la Commission européenne de le reporter :  au 12 avril en cas de nouveau rejet de l'accord aux Communes, ou au 22 mai s'il était entériné.

Face au risque de sortie sans accord, jugé de plus en plus probable à Bruxelles, le président du Conseil européen, Donald Tusk, a, aussitôt les résultats connus, annoncé sur Twitter un sommet européen le 10 avril.

A Londres, Jeremy Corbyn, chef de file du Labour, a appelé Theresa May à la démission immédiate. Il a réclamé la tenue d'élections législatives pour permettre aux Britanniques de décider de leur avenir.

Sur le même sujet

A lire aussi