Anaxago approfondit son glissement vers la banque privée

le 27/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La plate-forme de crowdfunding, devenue société de gestion, va lancer une offre d’investissement locatif. Elle veut doubler sa collecte pour atteindre 80 millions d’euros en 2019.

Anaxago
Dès avril, Anaxago proposera une offre d’investissement locatif accessible aux 90.000 membres de sa plate-forme.
(Photo P. Chiquelin.)

Anaxago poursuit sa métamorphose. La plate-forme de financement participatif en capital (crowdequity) met l’accent sur la gestion privée et patrimoniale dans le cadre de son nouveau plan stratégique 2019-2021, dévoilé mardi. «Nous voulons aider le plus grand nombre à se constituer un patrimoine, et ce, dès 25 ans», explique Joachim Dupont, cofondateur d’Anaxago. Pour ce faire, la fintech, qui a créé sa société de gestion Anaxago Capital en octobre 2018, compte diversifier sa gamme d’investissement.

Dès avril, l’entreprise proposera ainsi une offre d’investissement locatif accessible aux 90.000 membres de sa plate-forme. «On part sur un objectif de sortie à 5 ans avec 8% de rendement», détaille Joachim Dupont.

Une dizaine
de recrutements

La société va aussi lancer un fonds FCPR dédié à l’investissement responsable qui imposera 30% de critères ESG dans les projets sélectionnés. «Cela servira à financer des logements sociaux, des logements pour seniors, des logements en réhabilitation ou encore des constructions à basse consommation carbone», indique le dirigeant. Ce fonds viendra compléter le fonds FCPR Anaxago Society One de 30 millions d’euros, spécialisé dans le private equity immobilier, créé il y a à peine un mois par Anaxago Capital. Accessible dès 10.000 euros pour les particuliers, il a pour objet d’investir dans un portefeuille de 20 à 40 programmes de promotion immobilière, de réhabilitation et de marchands de biens.

L’objectif, pour le groupe, est de doubler la taille de sa collecte, sur sa plate-forme et sa société de gestion, pour arriver à 80 millions d’euros dès 2019, soit 15% du marché. «Nous voulons dépasser les 4 millions de chiffre d’affaires l’année prochaine et atteindre 10 millions de chiffre d’affaires d’ici 3 à 4 ans», précise à L’Agefi Joachim Dupont, sachant qu’en 2018 son chiffre d’affaire s’est élevé à 3,5 millions d’euros. Afin d’accompagner cette croissance, la fintech, qui emploie 35 personnes, va recruter une dizaine d’employés supplémentaires, dont un directeur technique et un directeur du conseil.

Depuis sa création en 2012, le groupe a investi 110 millions d’euros à travers 201 projets pour un taux de rentabilité annuel de l’ordre de 10,6%. Au-delà du private equity immobilier, Anaxago propose des produits d’investissement dans l’innovation, notamment dans les fintech et les biotech, ce qui représente 20% de sa collecte.

Sur le même sujet

A lire aussi