La fragilité des pays émergents refait surface

le 26/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le regain d’aversion pour le risque s’est traduit par une chute de 4% de la livre turque vendredi, mais aussi par une baisse du rand sud-africain, du peso argentin et du real brésilien.

La forte correction subie par les actifs turcs au cours de la séance noire de vendredi ravive les craintes relatives aux pays émergents les plus fragiles, face à un retour de l’aversion pour le risque. La chute de la livre de plus de 5% face au dollar vendredi, la plus forte en séance depuis la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi