L’Italie est la plus exposée à un risque de choc sur les rendements

le 15/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Moody’s estime dans une étude qu'en cas de tension généralisée sur les rendements d'ici 2022, l'Italie serait le seul pays de la zone euro à voir son endettement augmenter.

Avant de livrer ce soir son verdict sur la note Baa3 qu’elle accorde au risque de crédit italien, Moody’s a publié une étude évaluant le degré de résistance des pays de la zone euro à un choc de taux. Dans le cadre d’un scénario adverse sévère de hausse des coûts de financement de 350 pb au-delà...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi