L’entrée en récession de la Turquie met la pression sur la banque centrale

le 12/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré deux trimestres consécutifs de contraction du PIB et le recul de l'inflation, le taux directeur a été maintenu à 24%.

La Turquie est officiellement entrée en récession. Le pays a vu son PIB baisser de 2,4% au dernier trimestre 2018, plus fortement qu’attendu par le consensus, après la contraction de 1,6% déjà subie au cours des trois mois précédents. La contribution de la consommation privée est repassée en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi