Les marchés chinois profitent de l’apaisement des tensions commerciales

le 26/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le report annoncé de la hausse des droits de douane américains a fait grimper l'indice large des actions chinoises de 6%.

Bourse de Shenzhen, Chine
La performance de l’indice de Shenzhen  atteint 24% depuis le début d’année.

Pour jauger l’effet des négociations commerciales sino-américaines sur la confiance des investisseurs il suffit de regarder la réaction des marchés, à l’annonce du simple report du relèvement des droits de douane américains sur les importations chinoises. L’indice large CSI 300 des actions chinoises de classe A cotées sur le marché onshore a progressé de 5,95% suite à l’annonce avec un montant d’échanges qui a atteint 1.000 milliards de yuans. Une première depuis 2015, année de la bulle des actions chinoises. La performance respective des indices de Shanghai, de Shenzhen et du ChiNext atteint ainsi 20, 24% et 25% depuis le début d’année, la plus forte au monde, et très nettement supérieure à celle de 11%, pourtant élevée, affichée par l’indice MSCI Emergents.

Après les deux jours passés par le vice-premier ministre chinois Liu He ce week-end à Washington, le report de l’entrée de la hausse des droits de douane, de 10% à 25%, sur 200 milliards d’importations chinoises aux Etats-Unis a constitué un soulagement pour l’ensemble des marchés mondiaux, et surtout en Chine. Le ton semble en outre très positif, puisque le président américain met en avant des «progrès substantiels» concernant la propriété intellectuelle, les transferts de technologie, l’agriculture, les services, et les devises. Si aucune nouvelle date butoir n’a été fixée, les investisseurs profitent de ce répit, alors que le rythme de croissance du commerce mondial a déjà subi un fort ralentissement à 3,3% l’année dernière, après 4,7% en 2017, selon les chiffres de l'office statistique néerlandais publiés hier.

«S’il ne s’agit certainement pas de la fin des négociations, avec certains domaines où un accord paraît très difficile, la suspension de la hausse des droits de douane américains et la probabilité d’accord pérenne constituent une nouvelle positive pour les échanges internationaux, pour l’activité des deux pays, ainsi que pour l’économie mondiale plus généralement», estime Oxford Economics. Ce mouvement a cependant à peine permis aux actions chinoises de rattraper leur retard, par rapport à la performance moyenne des marchés émergents, l’indice de Shanghai restant en recul de plus de 10% depuis début 2018, et inférieur de 40% à ses plus hauts de 2015. Les mesures de relance de l’économie en Chine, qui ont déjà commencé à porter leurs fruits, contribuent cependant également à soutenir les marchés mondiaux.

Sur le même sujet

A lire aussi