UBP mise sur le big data et les convertibles dans la gestion d’actifs

le 14/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La branche gestion d’actifs de la banque privée suisse a collecté 2,3 milliards de francs suisses en 2018.

Le groupe suisse Union Bancaire Privée (UBP) a résisté dans la gestion d’actifs malgré la débâcle des marchés fin 2018. Sa décollecte nette au quatrième trimestre a été circonscrite à 150 à 200 millions de francs suisses (132 à 176 millions d’euros), contre des sorties sur la période octobre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi