L’offre de cuivre reste dynamique face à une demande qui se fragilise

le 14/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sur fond de ralentissement économique, le niveau actuel de demande physique peine à absorber la croissance de l’offre.

L’année 2018 a été chahutée pour le cuivre, qui a vu son cours au LME céder près de 20%, sur fond de craintes liées aux tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis ainsi qu’au ralentissement de l’économie mondiale. Parallèlement, le mouvement a été amplifié par les opérateurs...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi