Le nouveau chef économiste de la BCE relativise la dépendance aux statistiques

le 13/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Nommé hier, Philip Lane a incité la BCE à ne pas réagir trop vite à la publication de données, dans le contexte d'incertitudes actuel.

Les grandes banques centrales ont-elles réagi trop vite? C’est en tous cas avec une grande prudence que Philip Lane a prononcé son premier discours depuis sa nomination hier, en tant que nouveau chef économiste de la Banque centrale européenne (BCE) après la fin du mandat de Peter Praet le 31 mai...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi