Les marchés restent de marbre face à la reprise des négociations sur le Brexit

le 31/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les variations de la livre sterling face à l’euro ont été limitées à seulement 5%, et celles du spread britannique face au Bund, à 30 pb au cours des six derniers mois.

Les parlementaires britanniques ont renvoyé Theresa May à la table de négociations pour arracher un meilleur accord auprès de l’Union européenne. L’objectif du Premier ministre britannique est d’obtenir une nouvelle version de l’accord sur le Brexit avant le 13 février, c’est-à-dire dans un délai...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi