La croissance française aura du mal à accélérer en 2019

le 31/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si les exportations ont soutenu l’activité en 2018, la consommation et l’investissement joueront un rôle prépondérant cette année.

L’économie française a mieux résisté que prévu aux vents contraires en fin d’année. Alors que l’Insee et la Banque de France tablaient sur une progression du PIB (produit intérieur brut) de 0,2% au quatrième trimestre 2018, celle-ci est finalement ressortie à 0,3% comme au trimestre précédent, a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi