Les sociétés chinoises rachètent leur propre dette

le 23/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Dans le cadre de la politique menée par les autorités chinoises pour inciter les sociétés du pays à émettre de nouvelles obligations destinées à faire face à leurs échéances et à investir, les volumes sur le marché primaire corporate auraient pu être artificiellement gonflés par une vague de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi