Les entreprises réagissent mal à l’échec du Brexit

le 17/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le rejet de l’accord sur le Brexit était en revanche attendu par les investisseurs, qui y voient même un motif d’espoir.

Le LSE à Londres.
A Londres, le FTSE 250 s’est adjugé 0,31%, anticipant un délai supplémentaire qui permettrait de mieux négocier la sortie de l’UE.
(LSE © European Union EC Jack Taylor)
Les réactions boursières au rejet massif de l’accord sur le Brexit avant-hier à la Chambre des communes ont pu paraître paradoxales, au même titre que celles sur le marché des changes. L’Eurostoxx 600 a clos en hausse de 0,54% hier, tandis que le FTSE 100 a perdu 0,47% et le FTSE 250 (qui compte...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi