La BCE n’est pas prête à faire le deuil d’une première hausse de taux

le 11/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les minutes de la BCE ont confirmé sa confiance dans les perspectives d'activité en zone euro, malgré des marchés qui ne voient plus de hausse de taux avant mi-2020.

Il devient de plus en plus difficile à croire à l’optimisme de la BCE alors que les minutes de la dernière réunion de son Conseil des gouverneurs des 12 et 13 décembre ont confirmé sa confiance dans une croissance en zone euro stable à 1,7% en 2019 et 2020, et dans le retour de l’inflation à son...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi