L’Arabie Saoudite revient sur les marchés malgré l’affaire Khashoggi

le 09/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L’Arabie Saoudite revient sur les marchés malgré l’affaire Khashoggi
(Fotolia)

L'Arabie Saoudite a lancé ce matin une émission de dette en dollars, trois mois seulement après le meurtre de l'opposant Jamal Khashoggi au consulat d'Arabie Saoudite à Istanbul. L'opération, d'une taille de plus de 7,5 milliards de dollars, est divisée en deux tranches de maturité différentes, avril 2029 et janvier 2050. Les obligations ont été proposées aux investisseurs à 200 et 250 points de base au-dessus des taux américains de même maturité, soit environ 40 points de base au-dessus de la courbe des taux saoudiens. Le prix final est attendu dans les prochaines heures.

Le placement est assuré par BNP Paribas, Citi, HSBC, JPMorgan et NCB Capital.

Depuis la chute des cours du pétrole en 2016, l'Arabie Saoudite est devenue l'un des plus gros émetteurs de dette de la sphère des pays émergents. Au total, pour assurer le financement de son budget, le royaume a émis 52 milliards de dollars de dette depuis son arrivée sur les marchés financiers en 2016.

Sur le même sujet

A lire aussi