Le Brésil envisage la privatisation ou fermeture de 100 entreprises publiques

le 09/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gouvernement du président d'extrême droite du Brésil, Jair Bolsonaro, a l'intention de «privatiser ou fermer» une centaine d'entreprises publiques pour réduire la dette, a indiqué mardi le nouveau ministre de l'Infrastructure, Tarcísio Gomes de Freitas. Durant la campagne, Jair Bolsonaro avait...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi