Les marchés défient l’optimisme des banques centrales

le 07/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les rendements à 10 ans américains et allemands ont chuté à 2,6% et 0,2%.

Qui a raison : marchés ou banques centrales? Après l’année 2018 marquée par la multiplication des risques liés à une normalisation plus agressive de la Fed, au tapering de la BCE, à l’aplatissement de la courbe américaine, au ralentissement chinois, à la probabilité croissante de récession aux...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi