La Fed néglige en partie le pessimisme croissant des marchés

le 21/12/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si l'autorité américaine a abaissé son estimation du taux de fin de cycle à 3,1%, il reste toujours supérieur de 70 pb aux prévisions de marchés.

La Fed a cédé partiellement à la pression de marché. Si face à leurs précédentes divergences les membres du FOMC avaient jusqu’ici maintenu leurs anticipations (dots) de hausse de taux, et ainsi conduit à un réajustement à la hausse des marchés, cette fois-ci, c’est la Fed qui, à sa dernière...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi