L’effet «Gilets jaunes» pèse sur les prévisions de croissance

le 10/12/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Acte IV des Gilets jaunes samedi 8 décembre, Paris 8e
Acte IV des Gilets jaunes samedi 8 décembre, Paris 8e
(VDL)

Dans sa deuxième estimation de la croissance du quatrième trimestre, la Banque de France ne prévoit plus qu'une croissance de 0,2% de l'économie française au quatrième trimestre, contre 0,4% précédemment. L'activité économique ayant été pénalisée par les perturbations liées au mouvement des «Gilets jaunes», selon les chefs d'entreprise interrogés dans son enquête mensuelle de conjoncture de novembre, publiée lundi.

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a déclaré lundi matin que le mouvement des «Gilets jaunes», qui affecte notamment les approvisionnements dans de nombreux secteurs et pénalise les commerces à l'approche des fêtes de fin d'année, devrait amputer la croissance du PIB de 0,1 point au quatrième trimestre. Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès de Bruno Le Maire, a précisé sur LCI que «0,1 point pour une croissance qui était attendue à 1,6% ça veut dire que la croissance sera plutôt du côté de 1,5%.»

Le gouvernement n'a pourtant pas encore révisé sa prévision de croissance pour cette année et s'en tient toujours pour le moment à sa prévision de 1,7%, comme confirmé par Bruno Le Maire lundi matin au micro de RTL.

Sur le même sujet

A lire aussi