Le trou d’air de l’activité en zone euro se confirme

le 06/11/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le trou d’air de l’activité en zone euro se confirme
(Fotolia)

La croissance des entreprises de la zone euro a chuté en octobre à un creux de plus de deux ans, plombée par les tensions commerciales et les incertitudes politiques, mais l’indice PMI définitif est ressorti légèrement supérieur à son estimation flash. L'indice des directeurs d'achats (PMI) composite IHS Markit, qui combine l'activité des services et du secteur manufacturier, ressort à 53,1 en octobre, contre une première estimation à 52,7 et 54,1 en septembre.

«Les entreprises de la zone euro ont fait état d'un début de quatrième trimestre décevant», commente Chris Williamson, économiste d'IHS Markit. «Le ralentissement, provenant principalement des exportations, est lié à l'intensification des tensions commerciales et a été aggravé par les incertitudes politiques grandissantes, la montée de l'aversion au risque et le resserrement des conditions financières», ajoute-t-il.

Pour l’Allemagne, dans sa version définitive, l'indice des directeurs d'achat (PMI) IHS Markit pour le secteur des services est tombé à un plus bas de trois mois, à 54,7 contre 55,9 en septembre. Ce chiffre est supérieur à l'estimation initiale qui ressortait à 53,6.

En France en revanche, l'indice PMI d'activité des services s'est établi à 55,3 le mois dernier, soit un niveau légèrement inférieur à celui de 55,6 de la première estimation publiée le 24 octobre mais en progression de 0,5 point par rapport à sa valeur de 54,8 en septembre, qui constituait un plus bas depuis le mois de mai.

A lire aussi