Les hedge funds ont calé à la rentrée

le 10/10/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les fonds spéculatifs signent une performance moyenne négative le mois dernier, sauf les stratégies macro, selon HFR.

hedge funds, risque et rendement
Les hedge funds ont perdu en moyenne 0,2% en septembre.
(Illustration Fotolia.)

Après leur rebond de l’été, les hedge funds ont vécu une rentrée difficile. L’industrie des fonds spéculatifs a signé une performance moyenne de -0,2% en septembre, selon les chiffres publiés il y a quelques jours par le cabinet américain Hedge Fund Research (HFR). Alors que toutes les grandes stratégies étaient dans le vert en août, portant la performance annuelle du secteur à +1,8%, seuls les fonds de valeur relative (crédit et taux) ont tiré leur épingle du jeu le mois dernier. Ils affichent un rendement mensuel moyen de 0,5% et une performance annuelle à 3,2%.

Ce retournement de situation semble lié au rebond de l'économie américaine sur fond d’aggravation du climat géopolitique. «Les risques sur les marchés financiers ont augmenté à une vaste échelle en septembre, incluant la hausse des taux d’intérêts américains associée à l’accélération de la croissance économique, la hausse des rendements obligataires en Italie et l’incertitude sur le budget de l’Union européenne, le risque réglementaire et des valorisations records dans les valeurs technologiques américaines et la poursuite de l’incertitude politique sur les politiques commerciales et sociales, pointe Kenneth J. Heinz, président de HFR. Chacun de ces risques, qui se sont accélérés en octobre, a contribué à augmenter le risque de contagion et la perspective d’une volatilité à court terme ou de dislocation des marchés.»

125 fonds fermés,
contre 148 ouverts

Les fonds alternatifs investis en actions ont payé le plus lourd tribut en septembre, avec une performance moyenne de -0,4%. En août, ils avaient au contraire tiré le secteur, à +0,9% comme les stratégies macro. Les gains sur les valeurs technologiques ont été effacés par les paris des gestions fundamental growth et des fonds énergie. Les fonds macro ont reculé de 0,3% le mois dernier, en raison du déclin des hedge funds CTA et émergents. Les véhicules event driven, qui exploitent les inefficiences de prix en lien avec la vie des entreprises (faillite, fusion- acquisition, scission…), signent quant à eux un repli limité à 0,05%.

Malgré ces soubresauts, l’industrie de la gestion spéculative affiche une bonne résilience. Au deuxième trimestre, seuls 125 hedge funds ont été fermés selon HFR, soit l'attrition la plus faible depuis le troisième trimestre 2007, lors des prémices de la crise financière. Revers de la médaille, 148 véhicules seulement ont été créés d’avril à fin juin. Il faut remonter à début 2009 pour retrouver un niveau d'activité aussi faible.

Sur le même sujet

A lire aussi