Le marché de l’emploi américain laisse les marchés dans l’expectative

le 05/10/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le marché de l’emploi américain laisse les marchés dans l’expectative
(Fotolia)

Le miracle que semblait dessiner les derniers indicateurs d’emploi n’a pas eu lieu. Les chiffres publiés cet après-midi par le département du Travail montrent que l’économie américaine a créé 134.000 emplois non agricoles le mois dernier, un chiffre nettement inférieur à celui de 185.000 attendu en moyenne par les économistes interrogés par Reuters, et un léger ralentissement du rythme annuel d’augmentation des salaires à 2,8% qui peine ainsi à franchir le seuil symbolique des 3%. Le niveau de la composante emploi des derniers chiffres de l’indice ISM manufacturier de 62,4 semblait pourtant suggérer 500.000 créations de postes dans le secteur privé, et l’indice ADP faisait état d’un nombre de 223.000 le mois dernier.

Les chiffres officiels sont néanmoins à relativiser dans la mesure où ils ont été calculés juste après le passage de la tempête tropicale Florence qui a eu des effets néfastes sur les secteurs de la distribution et de la restauration. En outre, les chiffres des mois précédents ont subi des révisions haussières cumulées de 87.000 emplois supplémentaires qui compensent ainsi largement l’écart avec les prévisions du consensus, alors que le taux de chômage aux Etats-Unis a effectué un recul surprise de 0,2 point à un niveau de seulement 3,7%, le plus bas depuis fin 1969, et conforme à la prévision de la Réserve fédérale (Fed) pour la fin de l’année, avec un taux de participation qui est quant à lui resté stable à un niveau de 62,7%.

Ces chiffres qui confirment la solidité du marché de l’emploi américain mais sans signe de tensions inflationnistes n’a pas entamé le mouvement haussier enregistré récemment par les rendements des Treasuries, qui se maintiennent au-dessus des 3,20% sur le 10 ans.

Sur le même sujet

A lire aussi