Luigi Di Maio dément tout risque d’attaque spéculative

le 14/08/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’Italie n’est pas exposée au risque d’une attaque sur les marchés financiers et le gouvernement italien ne peut pas se sentir «menacé» par une telle idée, a déclaré le vice-président du Conseil Luigi di Maio. «Je ne vois aucun risque concret que ce gouvernement soit attaqué ; c’est davantage un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi