La Turquie se met en situation délicate face aux marchés

le 25/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le statu quo décidé hier à la première réunion depuis la réélection de Recep Tayyip Erdogan jette un voile sur la crédibilité et l’indépendance de la banque centrale.

La banque centrale turque (CBRT) a raté son nouvel examen de passage. Pour la première réunion depuis la réélection du président Recep Tayyip Erdogan le 24 juin qui servait de test sur sa crédibilité et son indépendance, l’autorité a maintenu son taux repo à une semaine à un niveau de 17,75%,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi