Paris veut jouer sur la fiscalité du carried interest après le Brexit

le 16/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'ampleur de la mesure pour les impatriés du private equity dépendra de son champ géographique d'application.

Edouard Philippe, Premier ministre
Les mesures dévoilées la semaine dernière par le Premier ministre visent à simplifier le régime des impatriés. 
(E. Philippe Twitter)
La place financière de Paris fait un appel du pied aux impatriés détenant des parts dans des fonds établis à l’étranger. Parmi les mesures dévoilées la semaine dernière par le Premier ministre, pour renforcer l’attractivité de Paris dans le monde post-Brexit, figure une simplification du régime...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi