L’épargnant français reste dubitatif face aux réformes

le 13/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sans illusion sur les régimes obligatoires de retraite, il montre une motivation pour l’épargne-retraite.

Pacte, flat tax - PFU, autant de néologismes qui parlent peu à l’épargnant français de la classe moyenne, plus soucieux de maintenir ses encaisses réelles malgré un rendement du Livret A sous le taux d’inflation et de se fixer un projet de vie englobant l’acquisition d’un bien immobilier. Il...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi