IM Global Partner entre au capital d’un hedge fund

le 12/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La plate-forme multiboutique fondée par Philippe Couvrecelle veut accompagner le déploiement commercial de l'américain Sirios sur son marché domestique.

Philippe Couvrecelle, fondateur et président d'IM Square
Philippe Couvrecelle, président d’IM Global Partner.
(Photo DR.)

Après les actions américaines avec Polen Capital, et le crédit avec Dolan McEniry, IM Global Partner ajoute une troisième corde à son arc américain. «Nous avons pris la semaine dernière une participation de 15,5% dans Sirios Capital Management, un spécialiste du long/short equity basé à Boston», annonce à L’Agefi Philippe Couvrecelle, président d’IM Global Partner. La plate-forme multiboutique parisienne, créée en 2015 sous le nom d’IM Square, a racheté des parts aux associés de Sirios, qui est détenu par son fondateur et ses salariés depuis sa fondation, en 1999.

«Depuis deux ans, nous recherchons des sociétés alternatives pour nous diversifier. Après deux-trois années difficiles pour les fonds long/short, nous pensons que ce type de gestion va être davantage porteur dans les années qui viennent, car la croissance des marchés actions risque de ne pas durer dans les deux-trois années à venir»,  explique Philippe Couvrecelle.

Après un pic d’encours à 3,6 milliards de dollars en 2015, Sirios gère actuellement 2,3 milliards de dollars (2 milliards d’euros). Sa stratégie long short affiche une performance de 0,47% à fin juin, deux fois supérieure à celle de l’indice HFR equity hedge (0,24%), mais nettement en-dessous des 2,65% du S&P 500. Pour l’année 2017, son rendement de 14,27% dépassait aussi celui de l’indice HFR (+9,98%), mais restait inférieur aux 21,83% du S&P 500.

Alors qu’IM Global Partner souhaitait initialement ouvrir le marché européen à ses partenaires américains, il va cette fois aider Sirios sur son marché local. «Sirios a déjà un fonds Ucits qu’il commercialise en Europe via la plate-forme Gaia de Schroders depuis 2012, avec succès puisqu’il affiche 800 millions d’euros d’encours, indique le patron d’IM Global. En revanche, il n’a pas d’équipe commerciale aux Etats-Unis car il sert uniquement des fondations, institutionnels et family offices via des mandats et comptes dédiés.» Sirios va lancer un premier fonds mutuel américain et s’appuiera sur la nouvelle recrue d’IM Global : Jeff Seeley, qui fut jusqu’en 2015 directeur commercial d’AMG Funds, le leader américain des plate-formes multiboutiques qui comptent aussi le français Natixis IM.

IM Global a déjà investi 130 millions d’euros dans ses trois premières participations. D’ici à quatre ans, la société veut déployer 500 millions supplémentaires, avec des tickets de 15 à 60 millions d’euros. Soutenue par Eurazeo et Groupe Dassault/La Maison, elle espère compter un nouvel actionnaire «d’ici à 18 mois».

Sur le même sujet

A lire aussi