Bruxelles abaisse ses perspectives de croissance

le 12/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’immeuble Berlaymont de la Commission européenne à Bruxelles.
(© EU EC/Etienne Ansotte)

La Commission européenne a revu ce jeudi à la baisse ses prévisions de croissance pour l'Union européenne (UE) et la zone euro en 2018, comme L'Agefi l'annonçait ce matin. Le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro croîtrait de 2,1% cette année, et non plus de 2,3% comme l'exécutif européen l'avait projeté en mai. La Commission a en revanche confirmé sa prévision d'une croissance de 2,0% en 2019. Les prévisions sont identiques pour l'UE.

La croissance de l'Allemagne ralentirait à 1,9% en 2018 et en 2019, alors que la Commission projetait jusqu'alors 2,3% et 2,1% respectivement. Celle de la France serait ramenée à 1,7% en 2018 et en 2019, au lieu de 2,0% et 1,8% respectivement. Pour l'Italie, la croissance ne serait que de 1,3% cette année, et plus de 1,5%.

«La modération de la croissance résulte en partie de facteurs temporaires, mais les tensions grandissantes qui s'exercent sur les échanges commerciaux, la hausse des prix du pétrole et l'incertitude politique qui règne dans certains États membres pourraient également avoir joué un rôle», souligne l'exécutif dans son communiqué. Bruxelles ajoute que «les aléas baissiers entourant ces prévisions sont très importants, et ils se sont aggravés depuis le printemps». Le scénario de base de la Commission ne prévoit pas de nouvelle escalade des tensions commerciales.

Sur le même sujet

A lire aussi