Mario Draghi fait encore reculer l’euro

le 20/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Mario Draghi fait encore reculer l’euro
(Bloomberg)

Après la réunion du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), qui s’était soldée la semaine dernière par le report à l’été 2019 d’une première hausse de taux en zone euro et avait fait chuter l’euro, son président, Mario Draghi, s’est inquiété, dans un discours prononcé hier au forum des banques centrales au Portugal, des risques d’un protectionnisme accru au niveau mondial, d’une hausse des prix du pétrole et d’une persistance de la volatilité sur les marchés financiers. Des propos qui ont fait repasser l’euro sous le seuil de 1,16 contre dollar et accentué la détente du rendement du Bund dix ans à 0,35%. Mario Draghi a indiqué que la BCE resterait patiente dans la perspective de la première hausse de taux et adopterait par la suite une approche graduelle.

Sur le même sujet

A lire aussi