Les marchés obligataires peinent à se défaire de la menace italienne

le 08/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les rendements italiens se tendaient à nouveau hier, sur fond de faible liquidité.

Les banques centrales peinent à retrouver la main. Le rendement du Bund allemand à 10 ans est certes revenu hier à 0,48%, et celui des Treasuries américains de même maturité à 3%, après être tombés à des niveaux respectifs de 0,18% et 2,75% au cours de la séance du 29 mai, en pleine débâcle de la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi