Roche Bobois parie sur la Bourse

le 05/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Roche Bobois, magasin d’ameublement à Hô-Chi-Minh-Ville au Vietnam.
Roche Bobois, magasin d’ameublement à Hô-Chi-Minh-Ville au Vietnam.
(Roche Bobois.)

Roche Bobois a annoncé mardi son projet d'introduction en Bourse: le groupe d'ameublement haut de gamme a publié son document de base auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF). «Le groupe familial Roche Bobois envisage ainsi d'ouvrir pour la première fois son capital au public dans le cadre de la sortie partielle programmée d'actionnaires», déclare Gilles Bonan, le président du directoire, dans le communiqué de la société.

L’opération, qui ne prévoit pas d’augmentation de capital, permettra à certains actionnaires, dont le fonds italien Tamburi Investment Partners (détenteur d’une part de 38%), de se désengager partiellement. Mais quoiqu’il en soit, les deux familles fondatrices – Roche et Chouchan – conserveront plus de 50% du capital. La part de flottant n’a pas encore été déterminée.

Une première tentative de sortie partielle significative avait été tentée en 2008 via un LBO, mais l'opération avait été annulée à la surprise générale. Les familles avaient par la suite, en 2013, ouvert le capital de leur société à Tamburi.

En 2017, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 249 millions d'euros pour un volume d’affaires total (franchisés compris) hors taxe de 480 millions et un excédent brut d'exploitation (EBE) courant de 21 millions, soit une marge brute 8,5%. Pour 2021, il vise un chiffre d’affaires consolidé de 320 millions et dès 2019 un EBE à deux chiffres, grâce à son développement à l’étranger (où il réalise 62% de son volume d’affaires), en particulier sur les marchés les plus rentables, comme les Etats-Unis. La cotation devrait donner davantage de visibilité au groupe, qui pourra ainsi recourir aux marchés financiers plus facilement pour financer sa croissance.

Roche Bobois affichait une trésorerie nette de 9,8 millions d'euros fin 2017 et a généré 7,8 millions d'euros de trésorerie disponible l'an dernier. Il se fixe comme objectif une politique de distribution du dividende de 30% à 40% du bénéfice net.

Sur le même sujet

A lire aussi