L’hypothèse d’élections dès juillet se renforce en Italie

le 30/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Carlo Cottarelli n'a pu constituer mardi un éphémère gouvernement. Une dissolution ouvrirait la voie à un scrutin fin juillet.

Le président italien Sergio Mattarella (à droite) et le chef du gouvernement Carlo Cottarelli au palais Quirinal à Rome le 29 mai 2018.
Le président italien Sergio Mattarella (à droite) et le chef du gouvernement Carlo Cottarelli au palais Quirinal à Rome le 29 mai 2018.
(Photo Présidence Italie.)
Un coup pour rien au Quirinale. Carlo Cottarelli, chargé lundi par Sergio Mattarella de constituer un gouvernement, est ressorti hier après-midi du palais de la présidence italienne sans avoir présenté sa liste de ministres. A l'issue d'une nouvelle rencontre, prévue ce matin, il espère dévoiler...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi