La Turquie paie la future mise sous tutelle de sa politique monétaire

le 16/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La promesse de Recep Tayyip Erdogan, de baisser les taux après l’élection du 24 juin, a fait chuter la livre de 17% depuis février à un plus bas historique.

Les marchés ont à nouveau sanctionné la montée du risque politique en Turquie. La volonté affichée hier par Recep Tayyip Erdogan de renforcer son contrôle sur l’économie et sur la politique monétaire du pays après les nouvelles élections qui se tiendront le 24 juin, et dont le résultat ne fait...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi