L’Argentine a recours à un traitement de choc pour enrayer la chute du peso

le 07/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque centrale a resserré son taux directeur de 1.275 pb à 33,25% en moins d'une semaine.

L’Argentine est confrontée à la dure loi des marchés. Après avoir puisé 2 milliards de dollars dans ses réserves de change en mars, puis 4 milliards supplémentaires au cours des deux premières semaines d’avril (dont 1,5 milliard en une seule journée) pour freiner la chute du peso, la banque...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi