L’or reste la valeur refuge par excellence

le 04/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La demande d’or, au plus bas depuis dix ans au niveau global, a au contraire bondi en Turquie et en Iran, soutenue par la dépréciation des devises locales.

La stabilité des prix de l’or depuis le début de l’année n’a pas enthousiasmé les foules. La demande d’or s’inscrit en baisse de 7% au premier trimestre, à 973 tonnes, son niveau le plus faible depuis le premier trimestre 2008, d’après le World Gold Council, qui regroupe des producteurs et des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi