La croissance des salaires reste modérée aux Etats-Unis

le 04/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La croissance des salaires reste modérée aux Etats-Unis
(Fotolia)

Les créations d'emplois aux Etats-Unis ont augmenté en avril par rapport au mois précédent, tandis que le taux de chômage est tombé à son plus faible niveau depuis la fin de l'année 2000, signe que les employeurs pourraient avoir plus de mal à recruter sur un marché du travail qui se tend. Les Etats-Unis ont créé 164.000 emplois nets en avril, contre 135.000 en mars, a annoncé vendredi le département américain du Travail. Le nombre de postes créés en mars avait été estimé initialement à 103.000. Le nombre du mois de février a été révisé en légère baisse, à 324.000 contre une estimation précédente de 326.000.

Les économistes interrogés par Dow Jones Newswires s'attendaient à la création de 195.000 emplois nets aux Etats-Unis le mois dernier. L'économie américaine a créé des emplois sans discontinuer au cours des 91 derniers mois. Le taux de chômage dans le pays s'est établi à 3,9% en avril, son plus bas niveau depuis décembre 2000, contre 4,1% le mois précédent. Les économistes anticipaient un taux de chômage en baisse à 4%.

La croissance des salaires aux Etats-Unis est restée modérée en dépit de ce taux de chômage historiquement bas. Le mois dernier, le salaire horaire moyen a crû de 4 cents, ou 0,15%, par rapport à mars, à 26,84 dollars. Il a augmenté de 2,6% sur un an, soit la même hausse qu'au cours des deux mois précédents. Cette augmentation des rémunérations dépasse légèrement celle du coût de la vie.

Sur le même sujet

A lire aussi