Le pic de volatilité a fait des dégâts limités sur les fonds français

le 20/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une étude de l’AMF montre qu'ils n’ont été, de manière significative, ni exposés à des stratégies sur le VIX, ni impactés.

Plus de peur que de mal. Si elle a provoqué une vive correction sur les marchés financiers, la flambée soudaine de la volatilité en février, mesurée notamment par le VIX, a finalement causé peu de dégâts sur la gestion d’actifs européenne, selon une analyse de l’Autorité des marchés financiers....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi