L’Europe et le Royaume-Uni trouvent un accord de transition sur le Brexit

le 19/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Michel Barnier lors de la conférence de presse du 9 février 2018 sur les négociations pour le Brexit.
(© EU EC/Lukasz Kobus)

Après des mois de négociations, l'Union européenne et le Royaume-Uni ont trouvé ce matin un projet d'accord sur la période de transition après le Brexit prévu pour entrer en vigueur en mars 2019. La conclusion positive a été confirmée par Michel Barnier, le négociateur en chef européen. La période de transition s'éteindra le 31 décembre 2020, indique le projet d'accord.

Un accord total a été trouvé sur les droits des expatriés et le volet financier, a indiqué Michel Barnier. En revanche, la question de la frontière entre les deux Irlande n'est pas réglée. Les discussions visent à éviter le rétablissement d'une frontière physique supprimée à la faveur des accords de paix de 1998.Michel Barnier a expliqué que l'option dite "backstop" qui prévoit le maintien de l'Irlande du Nord dans l'espace économique européen, avec une dérogation réglementaire par rapport au reste du Royaume-Uni, s'appliquerait sauf si une meilleure solution était trouvée.

«La transition sera d'une durée limitée comme cela a été souhaité par le Royaume-Uni et pendant cette période le Royaume-Uni ne participera plus» aux prises de décisions au sein de l'UE, tout en devant en appliquer les règles, a expliqué Michel Barnier. Londres conservera en revanche «tous les bénéfices du marché unique et de l'union douanière», a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

A lire aussi