La volatilité et le protectionnisme menacent la réduction des rachats d’actifs de la BCE

le 14/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a averti mercredi que l'institution n'était pas encore prête à mettre un terme à son programme d'achats d'actifs, citant de nouvelles menaces liées aux barrières douanières imposées par les Etats-Unis et à l'appréciation de l'euro. ...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi