La réforme fiscale américaine redonne espoir au marché du crédit en dollar

le 06/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La baisse de l’impôt sur les sociétés devrait améliorer leur rentabilité et leur qualité de crédit, sur fond de tensions sur les rendements et les flux.

Le marché du crédit en dollar reste sceptique quant aux effets de la réforme fiscale américaine. A première vue, la réduction du taux de taxation des entreprises dès cette année, de 35% à 21%, un niveau inférieur à la moyenne des pays de l’OCDE, semble être une bonne nouvelle pour le secteur...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi