Observe-t-on une personnification des politiques monétaires ?

le 01/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Il n'est pas certain que la personne du prochain président de la BCE ait une influence chiffrable sur la conduite de la politique monétaire.

Les marchés se sont passionnés pour la nomination de Jerome Powell à la tête de la Fed. Ils s’intéressent désormais au remplacement de Mario Draghi à la tête de la Banque centrale européenne (BCE), son mandat prenant fin au mois d’octobre 2019. A chaque fois, la question est de savoir si le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi