La décision allemande sur l'interdiction du diesel chamboule le secteur automobile

le 27/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La décision allemande sur l'interdiction du diesel chamboule le secteur automobile
(Bloomberg)

Dans une décision extrêmement attendue par le secteur automobile, le Tribunal administratif fédéral de Leipzig a jugé mardi que les grandes villes allemandes avaient le droit d'interdire la circulation des voitures diesel polluantes. Ce jugement concerne potentiellement 12 millions de véhicules outre-Rhin. La décision a été mal accueillie sur les marchés actions. En milieu de journée, l'ensemble des grandes valeurs automobiles chutaient après avoir commencé dans le vert: Volkswagen, à l'origine du scandale du Dieselgate en 2015, chutait de 2,24%, BMW cédait 0,8% et Daimler 0,7%; Fiat Chrysler Automobile perdait 0,4% et Renault 0,3%. PSA était stable (+0,03%).

Les juges de Leipzig avaient été saisis par les autorités du Bade-Wurtemberg et de la Rhénanie du Nord-Westphalie, deux Länder où l'industrie automobile est très présente, contre des interdictions imposées par des tribunaux locaux aux villes de Stuttgart et Düsseldorf. Ceux-ci avaient ordonné à ces municipalités d'interdire les voitures diesel non conformes aux dernières normes les jours de forte pollution. Mais ces décisions étaient contestées par les constructeurs automobiles, car une interdiction totale pourrait entraîner une décote sur le marché de l'occasion et une hausse du coût des contrats de location, qui sont fondés sur la valeur résiduelle des véhicules.

L'association de protection de l'environnement Deutsche Umwelthilfe (DUH) était à l'origine des interdictions, soulignant que les niveaux de particules enregistrés dans ces villes n'étaient pas conformes aux normes européennes d'émissions d'oxyde d'azote (NOx).

La décision était attendue jeudi dernier, avant d'être repoussée à aujourd'hui.

Sur le même sujet

A lire aussi