L’Eurogroupe soutient Luis de Guindos à la vice-présidence de la BCE

le 19/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L’Eurogroupe soutient Luis de Guindos à la vice-présidence de la BCE
(Commission européenne)

Après le retrait par l'Irlande de la candidature de Philip Lane, gouverneur de la Banque d'Irlande, à la vice-présidence de la BCE, les ministres des Finances de la zone euro ont logiquement soutenu l’espagnol Luis de Guindos, seul candidat en lice, pour le poste de vice-président de la BCE. La désignation du vice-président ouvre le bal des tractations pour le renouvellement de différents postes clés à la BCE, dont son président, Mario Draghi, qui doit quitter son fauteuil le 31 octobre 2019. Le ministre espagnol de l'Economie succédera le 1er juin au portugais Vitor Constancio dont le mandat expire fin mai.

«L'Eurogroupe a apporté aujourd'hui son soutien à la candidature de Luis de Guindos pour le poste de vice-président de la Banque centrale européenne», annoncent les ministres des Finances de la zone euro dans un communiqué. Ce choix sera officiellement entériné lors d'un Conseil européen réunissant les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne fin mars.

Ecarté de la course à la vice-présidence, Philip Lane, économiste de formation, sera probablement nommé chef économiste de la BCE lorsque ce poste deviendra vacant l'an prochain avec le départ de Peter Praet, ont dit des responsables de la zone euro. Le choix d'une personnalité originaire d'un pays du sud de l'Europe pour la vice-présidence augmente la probabilité qu'un représentant d'un pays du nord, comme le gouverneur de la Bundesbank allemande Jens Weidmann, soit désigné pour remplacer Mario Draghi à la présidence de la BCE en 2019.

«On dirait que c'est bien le cas», a dit un responsable de la zone euro. «Mais c'est une partie d'échecs et nous n'en connaissons pas encore tous les joueurs. Lane serait bien placé pour le poste de chef économiste mais pour Weidmann, cela dépend de la distribution des gros postes en 2019.» Ces «gros postes» sont la présidence de la Commission européenne, celle du Conseil européen et celle du Parlement européen, qui seront toutes renouvelées l'an prochain.

Sur le même sujet

A lire aussi