L’Afrique du Sud cherche à regagner la confiance des investisseurs

le 14/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sous la menace d'un passage du pays en catégorie junk chez Moody's, l'ANC a demandé hier au président Jacob Zuma de démissionner.

L’Afrique du Sud n’a jamais été aussi proche de tourner la page de la présidence de Jacob Zuma. Au terme d’une réunion extraordinaire qui s’est tenue hier, le Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir en Afrique du Sud, a finalement décidé de mettre Jacob Zuma en demeure d’abandonner...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi