Les objectifs 2020 d’Amundi déçoivent

le 09/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les objectifs 2020 d’Amundi déçoivent
(Lomont)

Dans un marché lui-même en contraction, l’action Amundi cède près de 6% à la mi-séance dans le sillage de la publication de ses résultats annuels et de ses objectifs 2020. Si les résultats du quatrième trimestre sont de bonne facture, les investisseurs sanctionnent des perspectives jugées décevantes. Alors qu’elle affichait début février une hausse de plus de 70% depuis l’IPO du gérant d’actifs bouclée fin 2015, l’action Amundi subit aussi des prises de bénéfices.

Amundi, qui proposera au titre de 2017 un dividende en hausse de 13,6% par rapport à 2016, a indiqué viser une collecte cumulée de 150 milliards entre 2018 et 2020. Amundi prend des hypothèses prudentes en supposant l'absence d'effet marché positif sur la période. Le résultat net ajusté devrait lui progresser de 7% par an environ pour atteindre au moins 1,05 milliard d’euros à horizon 2020, alors que le consensus tablait sur un chiffre de 1,13 milliard. Le ratio de distribution est lui comme attendu augmenté de 60% à 65%.

Alors que le bénéfice net ajusté d’Amundi avait augmenté de 10,8% entre juin et septembre pro forma de l’acquisition de l’italien Pioneer, cet indicateur a grimpé de 22% au quatrième trimestre, à 217 millions d’euros. En intégrant l’amortissement des contrats de distribution et les coûts d’intégration du gérant d’actifs italien, le résultat net affiche un recul de 3,7%, à 210 millions d’euros, contre une baisse sur un an de 4,6% au trimestre précédent. Sur une base ajustée et à périmètre comparable, les revenus du groupe ont progressé de 11,6%, à 751 millions d’euros, après avoir augmenté de 4,4% au troisième trimestre.

Le premier gérant d’actifs européen a en revanche enregistré un ralentissement de sa collecte, qui demeure néanmoins à un niveau soutenu. Alors que le marché tablait sur un chiffre de 19 milliards d’euros, la collecte nette totale a atteint sur le trimestre 13,1 milliards, dont 10,4 milliards sur les actifs à long terme. Ces derniers, qui constituent la part de l’activité la mieux margée d’Amundi, avaient atteint 14,7 milliards d’euros au trimestre précédent.

Sur le même sujet

A lire aussi