Steven Mnuchin soutient la baisse du dollar

le 24/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

 Steven Mnuchin, secrétaire américain au Trésor, ce 24 janvier à Davos
Steven Mnuchin, secrétaire américain au Trésor, ce 24 janvier à Davos
(Bloomberg)

S'exprimant à la veille de l'arrivée du président Donald Trump à Davos, le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a salué aujourd'hui la baisse du dollar, la jugeant favorable pour l'économie américaine. Des propos qui ont provoqué un nouvel accès de faiblesse du billet vert sur le marché des changes. L'euro/dollar a atteint ce mercredi un pic depuis décembre 2014 à 1,2402 sur le marché des changes, tandis que l'indice dollar DXY, mesurant la valeur du billet vert face à un panier de devises, a reculé sous 90, à 89,33 au plus bas depuis plus de trois ans également.

«Evidemment, un dollar plus faible est bon pour nous en termes de commerce extérieur et d'opportunités», a déclaré Steven Mnuchin. La valeur de la devise à court terme «n'est pas du tout pour nous un sujet d'inquiétude», a-t-il ajouté. 

Le secrétaire d'Etat au Trésor apporte ainsi un soutien à la poursuite du mouvement de baisse du dollar, à un moment où les positions acheteuses sur l'euro sont très élevées. Ses déclarations font en outre écho à la politique protectionniste de l'administration Trump, qui a annoncé lundi l'imposition de droits dégressifs sur les importations de panneaux solaires et de machines à laver fabriqués, notamment, en Chine. Les secrétaires d'Etat au Trésor ont plutôt eu coutume de défendre, officiellement, un dollar fort, même si par le passé, Robert Rubin, Paul O'Neill et John Snow avaient fait des déclarations visant à interrompre le mouvement de hausse de la devise. 

Sur le même sujet

A lire aussi